Actualités


«PLUS DE 300 ROMANS SACRIFIÉS SUR L'AUTEL DE LA LITTÉRATURE ET DES PRIX»


Le Goncourt a annoncé son ultime sélection au 25 octobre au lieu du 27. Le même jour que la proclamation du Femina,qui lui, a décidé de décerner son prix avant les autres. Quant au Médicis, il a décidé de frapper tôt, le 2 novembre. La veille du Goncourt… Les jurys font-ils exprès de se griller la politesse ?

Cela fait plusieurs années que les jurys alternent. Mais ils s’arrangent désormais entre eux, anticipent la répartition des lauriers. Ce serait idiot que plusieurs prix soient attribués au même livre. Autrefois, le calendrier était plus polémique. Il y a eu des années où le Fémina, de peur que le Goncourt ne lui pique son lauréat, anticipait sa remise de prix. Cet antagonisme remonte aux origines du Femina, qui s’est construit comme un anti-Goncourt. Longtemps, il était rare que les mêmes écrivains se retrouvent en compétition dans les deux jurys. Le Femina couronne ainsi Marguerite Yourcenar pour L’œuvre au noir en 1968, qui a été complètement ignoré du Goncourt. Marie NDiaye, prix Femina 2001 pour Rosie Carpe et prix Goncourt 2010 pour Trois femmes puissantes, est le premier cas à changer la tradition. Mais en 1984, le Goncourt leur a soufflé Marguerite Duras. Aujourd’hui, l’alternance se joue moins par rivalité que par accord pacifique. De même avec le Grand prix de l’Académie française, souvent le premier décerné, mais qui n’est pas le plus vendeur.

C’était souvent «Galligrasseuil» qui remportait la mise dans les grands prix de l’automne, en particulier le Goncourt. Qu’en est-il aujourd’hui ?
Cette année, Gallimard ou Grasset, qui ne l’ont pas eu depuis longtemps, sont en bonne position. Le dernier Goncourt de Gallimard remonte à 2011 avec Alexis Jenni, L’Art français de la guerre. Grasset est en perte de vitesse depuis 2005 (François Weyergans, Trois jours chez ma mère). Le Seuil l’a eu en 2014 (Lydie Salvayre et Pas pleurer). En revanche, on a assisté à une montée en puissance d’Actes Sud en 2012 (Jérôme Ferrari,Le sermon sur la chute de Rome) et l’année dernière (Mathias Enard,Boussole).

Quel rôle ont les sélections successives avant la remise du prix ?
C’est Hervé Bazin, président du Goncourt à partir de 1973, qui a créé les sélections. L’objectif était louable : donner une plus grande visibilité sur les prix et donc accroître le nombre de livres exposés. Les autres jurys ont copié. Si les sélections rendent plus grand le champ de titres en vue, cela reste dérisoire par rapport au nombre de prix. On compte 363 romans français dans la rentrée littéraire… Or ils ne sont qu’une 61 à se trouver sur les sélections. On peut donc en déduire qu’il y a plus de 300 sacrifiés sur l’autel de la littérature et des prix. Grand prix de l’Académie française, Goncourt, Femina, Médicis, Renaudot, Interallié : c’est au total 61 livres dont on parle massivement depuis la rentrée. C’est triste de voir les mêmes titres et auteurs partout, comme si tous se copiaient. Le Prix Médicis ouvre un peu plus le champ. Cette année, on compte 75 primo romanciers, à peine une poignée est rentrée dans les sélections dont le Gaël Faye, cela signifie que 70 vont partir au pilon. C’est un système extrêmement rude.

Le Renaudot a fait rentrer trois titres dans sa deuxième sélection (Joncour, Mauvignier et Faye). Est-ce une pratique courante de repêcher des romans en cours de route ?
Le Renaudot représente un peu un prix de consolation par rapport au Goncourt et il sera remis en même temps et au même endroit, chez Drouant. Eliminés de la liste du Goncourt ou du Femina, ils ont une chance pour le Renaudot. L’entrée de certains titres dans sa deuxième sélection peut s’expliquer ainsi. Il n’y a pas de règle absolue en la matière, sauf pour le Goncourt. La charte du Goncourt, association d’utilité publique, interdit de faire rentrer des livres en cours de route. Il y a quand même un cas d’école, celui de Jean Rouaud en 1990. Les Champs d’honneur ne se trouvaient pas dans la première sélection. C’était une année médiocre ; Philippe Labro s’était autoproclamé prix Goncourt. André Stil avait entendu parler du livre de Rouaud par un libraire de Nantes et voilà comment il est entré dans la deuxième séléction dans la transgression totale. Un livre qui se trouve sur toutes les listes peut ne rien remporter, c’était le cas de Kamel Daoud en 2014. Etre présenté comme un succès de librairie peut desservir un livre. Les prix littéraires sont des best sellers créés de toutes pièces. Un Goncourt se vend en moyenne à 400000 exemplaires. Ceux qui se vendent sans ça, comme Amélie Nothomb, n’en ont pas besoin.

Comment trouvez-vous cette rentrée ?
C’est une année ordinaire, elle ne me paraît pas exceptionnelle. On y remarque les écuries d’auteurs, avec des grosses têtes comme Régis Jauffret ou Laurent Mauvignier - qui n'a jamais eu de grand prix.

Comme se situent les prix plus petits ?
Le Wepler, très intéressant parce qu’il est décerné par un jury qui ne sort pas que du Landerneau et mené par une libraire, présente un beau palmarès. C’est l’antichambre des grands prix d’automne. Avoir le Wepler donne des chances d’avoir un très bon prix dans les années suivantes. Les jurys d’amateurs ont globalement une légitimité pour le grand public car ils ne sont pas considérés comme achetés par le système et qu’ils sont à la marge. C’est un phénomène que j’observe également dans la montée en puissance de la prescription d’amateurs.
Les prix de printemps à jurys tournant, prix du Livre Inter et Grand Prix des lectrices de Elle, ont élargi la variété des éditeurs et on voit apparaître des maisons qui n’étaient pas dans la course auparavant comme POL, Albin Michel, L’Olivier ou Stock. Zulma, Arléa ou Verdier se trouvent dans la liste du Femina alors que ce sont des éditeurs qui n’étaient jamais en compétition autrefois. Aussi parce que ce sont des maisons parfois qui n’existaient pas aussi. C’est la bonne nouvelle des prix, certains d’entre eux ont participé à assainir le système. Il y a quelque temps, que Lattès ait un Renaudot était impensable…

Que représente la période des prix littéraires ?
La France est le pays de la consécration littéraire. Le système de prix repose sur l’idée de l’excellence alors qu’il n’y a pas de valeur absolue en littérature. On assiste à des polémiques sur des livres, on leur reconnaît une puissance symbolique. La littérature est suffisamment respectée pour que les pouvoirs publics l’aident financièrement, avec 10% sous oxygène artificiel. Mais il y a deux planètes: des prix littéraires avec une poignée d’élus enrichis grâce à la vente de leurs prix et en face, il y a la planète du quart-monde littéraire, avec une précarisation de l’écrivain de plus en plus grande. Des tombereaux de Musso du ruisseau…

(Source Frédérique Roussel -10 octobre 2016)

Les autres actualités
  • Bonnes vacances !

    [...] Lire la suite
  • Salon du livre de Paris -16, 19 mars 2018.

    Le Salon, qui célébrera sa 38ème édition, ouvrira ses portes du vendredi 16 mars au lundi 19 mars inclus ; la matinée du lundi étant réservée aux professionnels. Le Salon continue d'évoluer vers un événement littéraire à part entière. Cela passe par une programmation de grande qualité, exigeante et ouverte au public sur chacune des scènes, et des rendez-vous inédits sur le reste [...] Lire la suite
  • Vœux 2018

    [...] Lire la suite
  • Forum des Associations à Paris 16e, le 14 septembre 2017

    [...] Lire la suite
  • «PLUS DE 300 ROMANS SACRIFIÉS SUR L'AUTEL DE LA LITTÉRATURE ET DES PRIX»

    Le Goncourt a annoncé son ultime sélection au 25 octobre au lieu du 27. Le même jour que la proclamation du Femina,qui lui, a décidé de décerner son prix avant les autres. Quant au Médicis, il a décidé de frapper tôt, le 2 novembre. La veille du Goncourt… Les jurys font-ils exprès de se griller la politesse ? Cela fait plusieurs années que les jurys alternent. Mais ils [...] Lire la suite
  • Les 20 conseils d'écriture par Stephen King

    Le maître de l'horreur et du fantastique est connu pour sa quarantaine de romans. Il est également l'auteur d'un manuel, Ecriture: Mémoires d'un métier dans lesquels il raconte les coulisses de sa production et prodigue moulte conseils. Extraits. Vous avez toujours rêvé d'écrire comme Stephen King, maître incontesté du thriller? Découvrir comment il a fait pour vendre plus de 350 [...] Lire la suite
  • Lire un bon livre stimule longtemps le cerveau

    Se plonger dans l'univers d'un livre passionnant est une expérience sans pareille que tous les lecteurs ont connu et recherchent avidement. Mais elle va au-delà du simple «bonheur de la lecture». Entrer dans le nouveau monde d’un roman ou d’une nouvelle a des effets scientifiquement mesurables sur notre cerveau et qui se prolongent pendant plusieurs jours après la lecture. C’est une [...] Lire la suite
  • L'avenir de la librairie

    En France, chaque année depuis cinq ans, les librairies voient leurs ventes chuter de 10 %. On estime qu'en 2017, à peine plus d'un livre sur trois aura été acheté dans une librairie. La librairie est, de tous les commerces de détail, celui qui souffre le plus de la crise et du développement des ventes en ligne. Pourtant le métier résiste, car on assiste régulièrement à l'ouverture [...] Lire la suite
  • En 25 ans, le nombre de nouveaux titres publiés a été multiplié par deux

    En 25 ans, le nombre de nouveaux titres publiés a été multiplié par deux, selon les chiffres du Syndicat national de l'édition (SNE). Deux fois plus de titres publiés, certes, mais avec des tirages deux fois moins élevés. Et encore, cette profusion éditoriale n'est que la partie émergée de l'iceberg. En effet, n'est publiée qu'une infime fraction des manuscrits reçus par les [...] Lire la suite
  • Le catalogue des subventions du Ministère de la Culture

    Le ministère de la Culture et de la Communication consacre une part importante de son budget à soutenir les actions culturelles portées par les associations, les collectivités, les établissements publics, les entreprises privées, les particuliers. Les montants alloués chaque année traduisent son engagement dans la mise en œuvre de la politique culturelle portée par l’ensemble [...] Lire la suite
  • L'agent fait-il le bonheur de l'écrivain ?

    Les écrivains anglo-saxons ne peuvent se passer des agents littéraires. En France, seuls 2 % des auteurs auraient recours à eux. Une drôle d'exception française, alors que les contrats avec les éditeurs soulèvent toujours autant de méfiance. Aux foires professionnelles internationales du livre, ils sont présents par centaines, venus du monde entier, incarnés par le plus célèbre [...] Lire la suite
  • En France et aux Etats-Unis, la librairie indépendante résiste à Amazon

    Contrairement à ce qu’annonçaient les prédictions, Amazon n’a pas enterré la librairie indépendante. En France et aux Etats-Unis, celle-ci connaît un net regain d’activité, mais elle a d’autres ennemis. En France, depuis un an, les ventes des librairies indépendantes reprennent. C’est ce qu’indique un article publié très récemment dans Le Monde, intitulé « Comment le [...] Lire la suite
  • Écrivains, pourquoi (et comment) les maisons d’édition refusent vos livres

    Au regard du nombre de décisions prises, la principale activité d’un éditeur n’est pas de publier, mais de refuser de publier. La quête d’un éditeur est souvent très laborieuse, comme certains d’entre vous peuvent en avoir fait l’expérience. C’est le cas de l’auteur Maginhard, qui s’est amusé à compiler sur son blog une centaine de lettres de refus de son manuscrit, [...] Lire la suite
  • Droit d’auteur – Le rapport Reda approuvé par la CJ du Parlement européen

    La commission juridique du Parlement européen a approuvé le 16 juin le projet de rapport élaboré dans le cadre de la « mise en œuvre de la directive 2001/29/CE sur l’harmonisation de certains aspects du droit d’auteur et des droits voisins dans la société de l’information ».  Le rapport Reda a recueilli la quasi-unanimité par 23 voix sur 25. 556 amendements ont été [...] Lire la suite
  • Soutenez la campagne de la FEE #Copyright For Freedom

    Le droit d’auteur, accusé de tous les maux, est aujourd’hui remis en question, voire menacé. La Commission européenne prépare en ce moment même une révision de la législation sur le droit d’auteur qui va dans le sens de son affaiblissement. Le rapport de l’eurodéputée pirate Reda sur la directive droit d’auteur, très contesté, est actuellement discuté au Parlement [...] Lire la suite
  • Livre numérique : l'Europe oblige la France à relever le taux de TVA

    L'État français ne pourra plus appliquer un taux de TVA réduit à 5,5% sur le livre numérique, a annoncé la justice européenne. Les éditeurs français dénoncent cette décision. La Cour de Justice de l'Union européenne a tranché. La France ne pourra pas continuer à appliquer un taux de TVA réduit à 5,5% sur les livres numériques. L'Hexagone a été prié de revoir sa copie en [...] Lire la suite
  • Amazon va devoir revoir son offre Kindle Unlimited en France

    Le rapport de la médiatrice du livre, mandatée par la ministre de la Culture, rappelle que seuls les éditeurs peuvent fixer le prix des livres numériques. Amazon, mais aussi d'autres acteurs français, vont devoir mettre leurs offres commerciales en conformité avec la loi. L'offre Kindle Unlimited d'Amazon est-elle légale en France? Non, a tranché le ministère de la Culture sur la [...] Lire la suite
  • La réforme du droit d'auteur fait polémique

    Face au projet de Bruxelles, le monde de la culture se mobilise en France. L'industrie culturelle française est unanime: la réforme du droit d'auteur à l'échelle européenne promet d'être «le» sujet brûlant de l'année 2015. La nouvelle Commission européenne, présidée par Jean-Claude Juncker, entend bien passer un coup de balai sur la myriade de réglementations nationales [...] Lire la suite
  • Campagne mondiale «MyNextRead»

    La Fédération européenne et internationale des libraires (EIBF) a dévoilé le 21 janvier 2015 sa nouvelle campagne mondiale «MyNextRead» pour la liberté de lire et pour sensibiliser les politiques à ses différents objectifs. L'aide des consommateurs est vivement attendue, dans une campagne énergique qui cherche à concrétiser le lobbying de l'organisation. l'EIBF présente une charte [...] Lire la suite
  • Les librairies indépendantes montent au front

    Les 3000 enseignes lancent la première campagne nationale de communication avec un logo unique. Objectif ? Montrer leurs spécificités et faire face à Amazon. C'est assez rare pour le souligner. Les 3000 librairies indépendantes françaises unissent leurs forces pour lancer la première campagne nationale destinée à les rendre encore plus visibles.Bien sûr, cette campagne est [...] Lire la suite
  • Le Salon du livre et de la presse jeunesse 2014 

    Le Salon du livre et de la presse de jeunesse a fêté ses 30 ans et tenu son édition du 26 novembre au 1er décembre 2014 comme chaque année à Montreuil. Un rendez-vous comme toujours organisé autour de diverses thématiques qui sont des "pôles" : bande-dessinée, art, cinéma, ados, petite-enfance, numérique, presse et voix. Le livre jeunesse ne connaît pas la crise. Auteurs et [...] Lire la suite
  • Hachette Livre et Amazon ont trouvé un accord pluriannuel

    Amazon, un négociateur impitoyable prêt à ternir son image pour casser les prix. Les deux groupe enterrent la hache de guerre. Il aura fallu plus de six mois d’une confrontation brutale avant d’arriver à un accord. Le 13 novembre 2014, Hachette Livre, la filiale du groupe Lagardère, et Amazon, le géant du commerce en ligne, ont annoncé avoir signé un accord  « pluriannuel [...] Lire la suite
  • Forum associatif de la mairie du 16e arrondissement de Paris le 11 septembre 2014

    L'association ALEP (Auteurs, Libraires, Éditeurs, Partenaires) a présenté à la mairie du 16e, dans le cadre de la journée de son forum annuel des associations, les objectifs qu'elle s'est fixés pour l'année 2014 – 2015. Près de 2 000 visiteurs se sont pressés aux différents stands. Nombreuses ont été les personnes à l'écoute des projets développés par l'équipe d'ALEP qui, [...] Lire la suite
  • Forum associatif du 16e

    La Mairie du 16e donne rendez-vous aux associations et au public le jeudi 11 septembre de 10h à 19h pour son traditionnel « Forum associatif ». Le rendez-vous incontournable Réunissant près de 100 associations, le Forum associatif est l’occasion de présenter la richesse et la diversité de la vie associative du 16e arrondissement. Il constitue un moment privilégié de rencontres et [...] Lire la suite
  • Adoption définitive de la loi « anti-Amazon »

    Le 26 juin 2014, le Parlement a adopté, après un ultime vote à l'unanimité du Sénat, le texte sur le prix des livres sur Internet, dit « anti-Amazon », interdisant le cumul de la gratuité des frais de port et d'un rabais de 5 %. Ce texte, déposé par l'UMP, est destiné à empêcher les opérateurs en ligne, comme le géant américain Amazon, d'étouffer le réseau des libraires, qui [...] Lire la suite
  • LE SALON DES AUTEURS DE LA DRÔME

    "LA DRÔME, MOT A MOT": tel sera le thème du "Salon des Auteurs" qui aura lieu le dimanche 21 septembre 2014 de 10 h à 18 h au complexe Charles-Bringuier à CHATUZANGE LE GOUBET. Quelque 70 auteurs sont attendus à cet événement littéraire, rendez-vous incontournable de la vie locale et culturelle goubétoise. Plus d'information : [...] Lire la suite
  • Assises Internationales du Roman du 19 au 25 mai 2014

    Comme chaque année, les AIR sont conçues et organisées par la Villa Gillet et Le Monde, en co-réalisation avec Les Subsistances et en partenariat avec France Inter. C'est une semaine de rencontres, de lectures, tables rondes avec des écrivains du monde entier, à Lyon et en Région Rhône-Alpes. L’occasion pour chacun d’échanger, de croiser les regards, les débats, auxquels les [...] Lire la suite
  • Salon Étonnants Voyageurs

    Le salon "Étonnants Voyageurs" se déroulera du 7 au 9 juin 2014 à Saint-Malo. C'est un festival international du livre et du film organisé annuellement à Saint-Malo. Depuis 1990 le festival explore les littératures d’Orient, d’Amérique latine, d’Afrique. Chaque année 200 écrivains du monde entier se retrouvent à Saint-Malo pour trois jours de rencontres, débats, lectures, [...] Lire la suite
  • Ouverture du site

    [...] Lire la suite
Vous êtes auteur, adhérez à ALEP
Vous êtes libraire, adhérez à ALEP
Vous êtes éditeur, adhérez à ALEP